LA TRISTESSE

Définition

La tristesse est une douleur émotionnelle associée, ou caractérisée par des sentiments de désavantages, à une perte, au désespoir ou au chagrin. Le pleur est souvent une indication de la tristesse.

La tristesse fait partie de l’enfance.

Différentes manifestations de la tristesse chez les enfants

Hypoactivité : ils sont découragés, apathiques, indifférents, ne parlent pas beaucoup, n’ont pas faim, dorment beaucoup… Ils pleurent fréquemment, même quand il n’y a pas de cause claire.

Hyperactivité : ils mangent excessivement, sont anxieux, ne veulent pas dormir, parlent en continu…

Ainsi, pour pouvoir détecter le moment où ils sont dominés par la tristesse, les parents et tuteurs doivent être particulièrement attentifs aux changements brusques dans leur comportement et à leur climat émotionnel.

Accompagner la tristesse des enfants avec bienveillance

Les enfants apprennent à partir des expressions émotionnelles de leurs parents. Ceux-ci sont leur point de référence sur le terrain émotionnel. Il faut leur expliquent que tout le monde se sent parfois triste,c’est une émotion qui finit par passer une fois que l’on réussit à la comprendre, l’affronter et l’accepter.

Lui proposer de fermer les yeux et de se mettre à l’écoute de son corps, de ses sensations :

“Comment respires-tu ? Est-ce que c’est plus rapide que d’habitude ? Est-ce que la respiration est difficile ? Comment ça fait la tristesse dans ton corps ? Est-ce qu’il y a un endroit bloqué, contracté ? Où est-ce que la peine est dans le corps ?”

Pratiquer l’écoute active

“Tu es tellement triste que tu as envie de pleurer, c’est comme si tout était serré en toi, tu as l’impression d’avoir le cœur vide et tu te sens seul comme abandonné et nul. Ça fait mal dans ton cœur et c’est vrai que c’est difficile.”

Rester présent (physiquement et affectivement) autant que l’enfant en a besoin.

Offrir à l’enfant triste un soutien physique (une pleine présence, une attention non distraite, des caresses et câlins si l’enfant les accepte).

Lui dire qu’on le comprend, que dans une situation pareille, nous aurions éprouvé la même chose.

Source Wikipédia, nospensées, apprendreaeduquer